Temperméable
 
 

“Formuler” une ou des stratégies sur les marchés financiers nécessite de collecter inlassablement des informations et de procéder à des analyses tenant compte de dimensions historique, géopolitique, économique, politique, sociale, culturelle mais aussi des systèmes de pensées, représentations dominantes et des modes.


Vanité de l’ambition de percevoir, de comprendre l’hétérogénéité des acteurs des marchés, de leurs logiques, motivations et poids et de leurs horizons temporels télescopés, pourtant sans cesse fondue/réconciliée par sa négation, la violence, le diktat de l’homogénéité apparente qui résulte de l’unicité instantanée du prix délivré par les marchés...


Perméable au temps, au climat, à l’air du temps, à ses courants, à la température du moment, au tempo du monde. Tenter de percevoir l’insaisissable cadence du temps ou son absence: une gageure comme celle de prétendre soulever la chaise sur laquelle on est peut-être assis, ou se regarder du balcon passer dans la rue, se penser pensant tel l’arroseur arrosé ? ... flottement donc, récursivité, mise en abîme privilégiant parfois angles morts, points aveugles, chemins inattendus, l’absurde de l’apparence ou l’inverse.


En savoir plus: EB-presentation-iweb-08.pdf et EB-CV-iweb-08.pdf

Qui suis-je ?

Un humain, espiègle, enthousiaste, inspiré, rêveur, provocateur, à géométrie fine, floue, variable ...